Un musée est par essence l’endroit idéal et le plus riche pour la réalisation de visites virtuelles interactives. Retranscrire l’univers propre d’un musée est un challenge passionnant pour un photographe, et est une véritable source de déploiement de savoir-faire et de techniques interactives. Que ce soit pour la muséographie, la muséologie ou pour une exposition permanente ou temporaire, la visite virtuelle pour les musées suit la ligne éditoriale de l’exposition,  grâce à l’ensemble des fonctions qu’elle contient.

Pour le public, la visite virtuelle est un premier contact avec l’univers d’un artiste, de ses œuvres, et sert aussi bien à preparer une visite qu’à la compléter au retour de celle-ci. l’immersion doit être fluide est enrichie d’éléments multimédia ( objets en 360° que le visiteur peut manipuler, compléments d’informations sous forme de textes, images, sons, vidéos, gigapixel, timelaps, … ).

Pour un musée, c’est un moyen de donner des informations pratiques, et de nouer un contact avec les visiteurs, comme par exemple par l’ajout d’un bouton  » j’y étais » permettant au visiteur de se tagger dans la visite à l’aide de son compte Facebook, et de partager ainsi la visite avec tous ses contacts ( voir la visite du musée Maurice Denis ). C’est également un moyen de pérenniser son établissement par la création d’un DVD contenant sa visite virtuelle interactive.

Pour un conservateur, c’est une trace d’une exposition, d’une installation, utilisable à des fins de muséographie ou de communication.

Pour un commissaire d’exposition, c’est un moyen de donner accès à un public à des éléments qui nécessiteraient une installation complexe lors de la visite du musée, comme par exemple une explication sur les techniques photographiques utilisées pour l’analyse des tableaux:

visite virtuelle pour les musées

Le Conseil Général des Yvelines à fait un appel d’offres pour la réalisation de la visite virtuelle du Musée Maurice Denis en mars 2013. Après avoir emporté ce marché, la production de cette visite à été faite en collaboration avec Mademoiselle Sophie Soubielle, chargée de communication du musée.

cliquez sur l’image pour lancer la visite.

Vous trouverez ici une explication détaillée de cette réalisation. Cette visite virtuelle est enrichie par des éléments interactifs comme le gigapixel du tableau de Maurice DenisPlage au bonnet Rouge ; ou par un 360 objet des frères Daum : Vase au Pavot. Elle est accessible aux personnes mal-voyantes car répondant aux normes RGAA.

Autre exemple de visite virtuelle pour musée: la visite virtuelle de l’atelier d’Antoine Bourdelle:

cliquez sur l’image pour lancer la visite.

Cette visite virtuelle a été développée spécifiquement pour les visiteurs handicapés du musée. L’atelier d’Antoine Bourdelle est classé monument historique, et cette classification empêche toute modification de son architecture, y compris celle de l’escalier de deux marches, empêchant donc l’accès aux personnes handicapées en fauteuil roulant.

La visite virtuelle pour les musées doit normalement respecter la norme RGAA 3.0.

Ces visiteurs peuvent donc visiter virtuellement l’atelier en chaussant un cardboard, et visitent dans ce cas l’atelier en stéréoscopie (relief), et peuvent interagir avec les œuvres simplement en les regardant. >> Plus d’infos.