Musée Bour­delle

J’ai eu le plai­sir de réa­li­ser la visite vir­tuelle de l’atelier d’Antoine Bour­delle pour le musée Bour­delle, cette réa­li­sa­tion est à des­ti­na­tion des Per­sonnes à Mobi­li­té Réduite.

Voir en pleine fenêtre

Le musée étant dans des bâti­ments clas­sés aux monu­ments his­to­riques, les emmé­na­ge­ments d’é­qui­pe­ments à l’at­ten­tion des per­sonnes à mobi­li­té réduite sont quel­que­fois incom­pa­tible avec les obli­ga­tions dues à la clas­si­fi­ca­tion aux monu­ments his­to­riques. C’est le cas de cet ate­lier, il pré­sente une ouver­ture de porte infé­rieure à la lar­geur d’un fau­teuil rou­lant, et il y a deux marches d’es­ca­lier. La vir­tua­li­sa­tion de cet espace à été une solu­tion à cette pro­blé­ma­tique, la visite vir­tuelle est inté­grée dans une solu­tion pilo­table du fau­teuil, comme l’ex­plique Le musée Bour­delle : http://www.bourdelle.paris.fr/fr/activites/publics-en-situation-de-handicap/handicap-moteur

Un autre déve­lop­pe­ment, sous forme de visite vir­tuelle non inter­ac­tive, mais au contraire, gui­dée à été réa­li­sée, elle per­met aux per­sonnes ne pou­vant pas uti­li­ser une tablette de visi­ter vir­tuel­le­ment l’a­te­lier. pour lan­cer la visite gui­dée, cli­quez sur l’i­cône du guide en bas à gauche de la visite ci-des­sus. La ver­sion mobile de la visite com­porte un bou­ton « card­board » , le mode Web­VR est alors disponible :

visite virtuelle en relief

Une fois le bou­ton card­board cli­qué, le visi­teur est alors en sté­réo­sco­pie dans le musée, une cible pla­cée au centre de l’image lui per­met d’accéder à du conte­nu supplémentaire :

visite virtuelle en stereoscopie

Une fois la cible posée sur un hots­pot, l’utilisateur a accès à du conte­nu supplémentaire :

visite virtuelle en relief pour cardboard

L’utilisateur peut donc ouvrir et fer­mer des fenêtres mul­ti­mé­dia « à l’œil », sim­ple­ment en regar­dant ( en réa­li­té, en pla­çant la cible cen­trale sur le hots­pot ). Une nou­velle approche de la visite vir­tuelle donc, beau­coup plus immer­sive, et tou­jours aus­si interactive.

Un autre déve­lop­pe­ment à l atten­tion par­ti­cu­lière aux Per­sonnes à Mobi­li­té Réduite a été appor­té à cette réa­li­sa­tion, par le déve­lop­pe­ment d’une appli­ca­tion per­met­tant le pilo­tage de la visite par recon­nais­sance gestuelle :