Bettina Rheims

Découvrir la visite virtuelle en plein écran

Afin de garder une trace de ce lieu unique dans lequel Bettina Rheims a travaillé et vécu, l’Institut pour la photographie a lancé un projet de visite virtuelle permettant au visiteur de partir à la découverte de l’univers de la photographe. Au cours des années 1980, Bettina Rheims emménage dans l’ancienne maison-atelier de la sculptrice argentine Alicia Penalba, au cœur du quartier du Marais à Paris, où elle réalisera la plupart de ses photographies. 

Véritable lieu de vie, ce grand appartement en duplex avec sa cour intérieure, rassemble espaces de convivialité, studio de prise de vue avec des salles pour la préparation des modèles jusqu’au travail de retouche. C’est dans son bureau que le travail autour des images se construit avec son importante bibliothèque et sa verrière pour le contrôle des tirages. Des espaces sont réservés pour conserver l’ensemble de ses archives. Avant le déménagement du fonds, ce lieu emblématique de la carrière de la photographe fait l’objet d’un projet inédit. L’Institut lance la première visite virtuelle d’un studio de photographe afin de conserver la trace de ce lieu de création. La version de la visite virtuelle sera également disponible très prochainement en ligne sur le site de l’Institut, enrichie de nouveaux contenus et rendra compte des travaux d’études menés par l’Institut sur les archives de la photographe. 

Cette visite virtuelle a été réalisée en 20 k (images equirectangulaires de 20000 x 10000 pixels), à l’exception du bureau qui est en 60k, permettant de zoomer sur les livres de la bibliothèque. Un « easter egg » est caché dans la cuisine : l’horloge est à l’heure de la connexion.

Plus d’infos >>