Visite vir­tuelle pour l’Automobile

Dans le monde de l’automobile peut être plus qu’ailleurs, l’immersion dans une visite vir­tuelle 360° inter­ac­tive prend tout son sens. L’utilisateur se retrouve à la place du conduc­teur, et il a la vue qu’il aurait réel­le­ment. Les élé­ments inter­ac­tifs sont alors comme autant de liens à la réa­li­té : lumières, effets sonores, et équi­pe­ments du tableau de bord sont repré­sen­ta­tifs de la réa­li­té, et par­fai­te­ment adap­tés à la visite vir­tuelle. L’ajout de vidéos inté­grées, d’une vue à 360° de l’extérieur de la voi­ture, d’interactivité comme par exemple le son du klaxon quand le visi­teur clique sur le volant contri­buent à la décou­verte de la voi­ture et à l’immersion dans son uni­vers. Que ce soit en conces­sion, ou lors des salons, la visite vir­tuelle auto­mo­bile contri­bue a créer un lien entre le public et la marque. En effet, un visi­teur qui se sera assis, même vir­tuel­le­ment au volant d’un modèle aura déjà une pre­mière expé­rience qui lui per­met­tra de retrou­ver ses marques lors du pas­sage en conces­sion. Les élé­ments inter­ac­tifs per­mettent même une prise en main de la voi­ture, l’ergonomie de la visite étant calée sur la réa­li­té. Ce lien est éga­le­ment maté­ria­li­sé par un bou­ton per­met­tant de réser­ver un essai en conces­sion, ou d’une prise de contact. le visi­teur a éga­le­ment la pos­si­bi­li­té de télé­char­ger la bro­chure com­mer­ciale du modèle (au for­mat pdf inter­ac­tif). Les uti­li­sa­teurs de ter­mi­naux mobiles peuvent navi­guer à l’aide du gyro­scope de leur ter­mi­nal. Tech­ni­que­ment, la visite vir­tuelle auto­mo­bile est une spé­cia­li­té de 360 à part, de par la proxi­mi­té des élé­ments pho­to­gra­phiés, de par les pro­blèmes rela­tifs à l’éclairage, etc … Mais c’est en même temps un chal­lenge très inté­res­sant, et un uni­vers où la créa­ti­vi­té a sa place.