Culturel

Une solution développée spécifiquement pour les musées et les sites culturels

Une solution pratique pour l’accessibilité aux Personnes à Mobilité Réduite (PMR).

Certains musées, en particulier ceux hébergés dans des sites classés Bâtiment Historique n’ont pas la possibilité de faire de modifications structurelles pour permettre à leurs visiteur à mobilité réduite d’accéder aux expositions. La législation impose à ces établissements de proposer à leurs visiteurs à mobilité réduite la possibilité de découvrir l’exposition par d’autres moyens, en accord avec le RGAA. La visite virtuelle s’adapte parfaitement à ce cas.

Création de contenus immersifs intégrés à l’exposition

Dans ce cas, l’expérience virtuelle est intégrée à l’exposition, elle est conçue en amont de l’exposition et est une part entière de l’exposition. Cette expérience peut entre intégrée à l’exposition sous forme d’écran de présentation, de casques VR ou de dispositif interactif (voir l’expo “Robots” de Cap Sciences).

Une présentation des lieux normalement fermés au public

Certains lieux ne sont tout bonnement pas accessibles au public, c’est pour cela qu’il est réalisé une visite virtuelle, et qu’elle est à disposition du public, PMR ou non.

Un grand soin est apporté lors de la prise de vue dans ces endroits, il est d’ailleurs possible d’utiliser un robot afin de ne pas “polluer” la scène.

Développement des publics et utilisation des réseaux sociaux

Pour le public, la visite virtuelle d’un musée est un premier contact avec l’univers d’un musée, d’un artiste, de ses œuvres, et sert aussi bien à préparer une visite, qu’à la compléter au retour de celle-ci. Le format de la visite virtuelle permet sa publicité sur les réseaux sociaux, au travers des partages, et des partages personnalisés. Certains réseaux sociaux permettent même de partager l’image 360 dans un lecteur embarqué.

Rentabilité d’une visite virtuelle

Pour un commissaire d’exposition, c’est un moyen de donner accès au public à des lieux fermés, et à des éléments qui nécessiteraient une installation complexe, ou impossible lors de la visite réelle du musée. Pour un conservateur, c’est une trace d’une exposition, d’une installation, utilisable à des fins de muséographie ou de communication. La visite d’une exposition ou d’un musée peut aussi être packagée pour être vendue en coffret dans la boutique, il est aussi possible de rendre la visite virtuelle payante pour les visiteur en ligne.

Par ailleurs, les images réalisées pour la visite virtuelle étant à très haute définition, il est possible de les tirer en très grand format (Cockpit du concorde : 8 mètres de large) pour les vendre en boutique.

Visite Guidée

Généralement, une visite virtuelle est interactive : l’utilisateur interagit avec l’image, avec les éléments de la visite ( hotspots, etc …). Un développement spécifique peut toutefois être réalisé si besoin: une visite virtuelle automatique, véritable visite guidée, qui joue un scénario sans besoin d’interaction avec le visiteur. Cela peut être utile pour les personnes handicapées, mais également pour l’utilisation d’une visite en borne interactive: tant qu’il n’y a pas d’interaction, la visite tourne seule, à la moindre interaction, l’utilisateur reprend la main et la visite redevient interactive, comme dans cet exemple du musée Bourdelle. Egalement, dans cet exemple, la visite présente des hotspots visuels, mais elle peut être complétée par un audioguide. Elle répond aux critères RGAA 3.0.

Pour lancer la visite guidée, cliquez sur l’icône du guide, pour voir la visite en plein écran : cliquez ici .

Découvrez nos productions dans le secteur Culturel :

© Gabriel Acoca 2020 - Mentions légales